Alain Boullard's Website

A Tribute to M. Boullard-Deve

Je dédie cette page à ma grand tante, Marie Antoinette Boullard-Devé dont les

toiles ont entouré  ma jeunesse à Paris.

J’espère que cette courte biographie permettra de retrouver certaines de ses oeuvres dispersées  autour du monde

Marie Antoinette Boullard , la soeur de mon grand père paternal,est née à Paris

vers 1890. En 1908, elle étudie aux Beaux Arts et y rencontre son premier mari

Pierre Fournier des Corats, un sculpteur dans le style art deco.Elle peint son portrait

retrouvé dans un marché aux puces et restauré par Claire Elie.

Ils ont un garçon  vers 1917 mais se séparent  après la guerre.

Dans les années 1920, elle est devenue Marie Antoinette Boullard- Devé et vit en

Indochine avec son nouveau mari. Elle peint les habitants de ce pays,visite le Cambodge et le temple d’Angkor

La plupart de ses oeuvres connues datent de cette période. Elle illustre un grand livre , Vision de l’Indochine, de 20

lithographies. Cet ouvrage  est publié à 250 examplaires. J’ai la grande joie d’en acquérir un dans une librairie

specialisée dans l’art  asiatique.

Une de ses huiles est retrouvée à Marseille dans un musée, une autre à Paris.

Des morceaux d’une fresque se trouvent au musée des arts premiers…. 

Après quelques années passées à Paris pendant la seconde guerre mondiale,

elle va rejoindre  son fils André des Corats à Tanger où il est architecte, chargé de

l’amélioration du port. Elle y finira ses jours vers 1970.

Depuis quelques années, j’essaye de retrouver ses traces, ses oeuvres et les personnes qui l’ont connue

Boullard-Deve

 

vietnamienne

Bonzesse